Le journal quotidien d'une étudiante japonaise qui étudie le féminisme à l'université Laval de Québec. ケベック州、ラヴァル大学でフェミニズムを学ぶ日本人学生の日常。

mardi, mai 29, 2007

Réflexion : femmes et hommes sexistes

Dans notre vie quotidienne, il y a plein de sujet qui s'adresse au féminisme. Comme j'ai parlé hier, depuis la dernière fin de semaine, je réfléchissais toujours à l'utilisation de mots 'sexisme'.

Selon Wikipédia,
Le sexisme est une forme de discrimination qui repose sur la distinction axiologique, naturelle ou non, de plusieurs genres sexuels ; ce terme recouvre ainsi des traditions, des comportements et des idéologies qui posent une différence de statut et de dignité entre l'homme et la femme. Dans la mesure où le sexisme définit le rapport hiérarchique ou non des deux sexes, c'est une forme de catégorisation sociale, morale, politique, religieuse, philosophique, économique, qui impose des normes de comportements aux deux sexes, et dont les deux sexes peuvent également souffrir ou jouir.

Oui, je connais cette définition. Cependant... je n'étais pas si attentive à partir de cette partie.

On peut définir différents niveaux de sexisme dans Wikipédia...

  1. Le fait de penser qu'un genre sexuel est supérieur à un autre ;
  2. Le fait de penser que les hommes et les femmes sont différents par nature, et que ceci doit se refléter fortement dans la société.
Dans mes recherche, mes discours, mes conversations avec mes amis féministes, j'ai usé ce mots sans conscience. Autrement dit, je n'étais pas si attentives pour ses différents niveaux. (Voire ci dessus, il y a 2 niveaux!) Si je retraitais ma réflexion, il faudrait ajouter quelques choses?

Hier, j'ai dénoncé le mépris de féminisme. Pourquoi j'étais si colère. Parce qu'il y a des femmes qui se donnent pour des féministes ont usé l' approche féministe et elles ont blâmé péjorativement. De plus, les victimes étaient tous innocents. Je ne comprends rien de tout. Si elles étaient vraies féministes, elles n'auraient pas honte?

En tant que femme, en tant que féministe, je ne veux pas avoir la conscience nette. Je remets la fin de ma réflexion sur le sexisme pour le moment.

Je suis toujours contre le sexisme.

1 commentaire:

Chaminou a dit...

C'est normal ! Tout comme le fait d'être anti-raciste, d'ailleurs !
Seulement, les féministes pâtissent d'une mauvaise réputation de la part d'ignorant-e-s qui ne connaissent que quelques clichés... :o{