Le journal quotidien d'une étudiante japonaise qui étudie le féminisme à l'université Laval de Québec. ケベック州、ラヴァル大学でフェミニズムを学ぶ日本人学生の日常。

lundi, mai 28, 2007

Réflexion : féminisme, sexisme, combat

Le féminisme dénonçait toujours le sexisme depuis des siècles et nous combattrons désormais. Récemment, j'ai appris que le féminisme a été l'objet des lazzis. C'est-à-dire qu'il y a des gars et filles qui profitent du mots féminisme, abusent notre perspective féministe pour attaquer et mépriser des gens.

Premièrement, au nom du féminisme, pourquoi ils attaques les gens innocents? C'est que leur utilisation de mots féminisme menace notre société justice. Je ne comprends rien. En tant que femme, en tant que féministe, j'en ai marre. Non, je suis tellement triste, en même temps je suis en colère.

Deuxièmement, j'explicite ici. Notre perspective féministe n'insulte pas les gens. Nous, on lutte contre les modèles stéréotypés de femmes, contre les rôles obligés sous la régime de patriarcat, évidemment. Voire les fameuses recherche féministe ici au Québec depuis 35ans. On apprécie la prise de parole des femmes, une remise en question profondément des rapports sociaux entre tous les êtres humains. Notre préoccupation s'adresse à tout le monde : aux femmes, aux hommes et aux enfants, évidemment, les personnes handicapées, les personnes des minorités visibles, les homosexuels, les autochtones, les gens pauvres... Notre combat continuera.

Dernièrement, ici, je dénonce le sexisme au nom de féministe, mais je ne blâme pas de gens avec le féminisme. Les gens qui profitent de féminisme pour mépriser quelqu'un ou quelqu'une, c'est qu'ils sont sexistes. Je suis contre le patriarcat, contre le sexisme, contre la violence, contre la pauvreté.

Je note quelques citations que j'adore. Ces citations nous explicitent la vison du féminisme...

Aujourd'hui, je considère que le féminisme fait la synthèse de tout ce que j'ai fait de mieux dans ma vie. (Françoise David, 2003)

Être féministe, c'est croire d'abord et avant tout en l'égalité des femmes et des hommes et agir individuellement et collectivement pour que cesse toute situation de discrimination basée sur la division et la hiérarchisation des sexes. (Francine Descarries, 2003)

Le féminisme en recherche est une forme d'analyse de la société issue de et nourrire par le mouvement des femmes, un mouvement à plusieurs voix/voies qui vise la transformation en profondeur des rapports sociaux en vue d'une société égalitaire. (Huguette Dagenais, 1987)

1 commentaire:

Chaminou a dit...

Eh oui, il faudrait toujours être sur ses gardes, toujours se justifier... C'est assommant. Merci pour tes citations féministes, que je me permets d'archiver. N'hésite pas si tu en veux d'autres ! ;o)