Le journal quotidien d'une étudiante japonaise qui étudie le féminisme à l'université Laval de Québec. ケベック州、ラヴァル大学でフェミニズムを学ぶ日本人学生の日常。

lundi, février 05, 2007

La féminité



Récemment, je pratique le baladi tous les jours. J'ai acheté une ceinture à Montréal et j'ai reservé une autre la semaine passée. Car mon truc noir n'a pas beaucoup de monnaires, c'est pas trop amusant. Quand on danse, les monnaires font de son magnifique...C'est tout à faire le plaisir suprême du baladi. Je pense que cette danse est vraiment féminine. Avec la costume, la geste des mains et du bassin...Je voudrais continuer après mon retour! (J'ai déjà trouvé quelques studios à Nagoya!!!!)

Récemment, je me demande si les féministes doivent toujours être militantes. Il y a certains nombres des féministes très militantes dans le monde partout. Et également, on constate que les féministes manquent la féminité à cause de leur théorie libérale et radicale. Cependant je ne le pense pas. Le féminisme est une vision de recherche et une méthodologie pour observer la société. Je suis féministe et j'apprécie la féminité.

3 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour Sato !
Tout d'abord je me présente : Je m'apelle Jeff, je suis étudiant au cégep de Ste-Foy et j'apprend présentement le japonais avant de faire un long voyage au Japon à la fin de mes études.

La raison de ce ''mail/comment'' est que nous ( moi et un collègue de classe ) avons à faire une recherche sur une culture. M'intéressant déjà au Japon, j'ai décider de prendre sa culture comme sujet de travail. Dans le cadre de ce travail, nous devons faire une entrevue avec une personne japonaise ayant immigré au Québec à l'âge adulte.

Alors si jamais tu serais intéressé à nous accorder cette entrevue, tu n'as qu'à me contacter par mail à wainrider87@hotmail.com.

Ja mata !

Christian Aubry a dit...

Féminisme et féminité sont-ils compatibles? Ben oui, c'est certain! Tu as bien raison d'honorer ta féminité en dansant le baladi, si cela te chante, à condition de ne pas soumettre celle-ci à la volonté inconditionnelle des hommes. En toute logique, tu devrais aussi apprécier qu'un homme danse devant toi. C'est pourquoi il me semble que le tango est plus égalitaire, moins ambigu. :)

Le féminisme est-il une vision de recherche et une méthodologie pour observer la société? Je suis moins bien placé que toi pour le dire, mais je crois que c'est avant tout une exigence d'égalité très nécessaire. L'homme que je suis y souscrit totalement. Tous les hommes peuvent (et devraient!) adopter une attitude féministe, c'est à dire (in Le Petit Robert): attitude de ceux qui souhaitent que les droits des femmes soient les mêmes que ceux des hommes.

Avoir les mêmes droits ne veut pas dire qu'on doive les exprimer de la même façon.

Quant au militantisme, il me semble qu'il sera nécessaire tant et aussi longtemps qu'hommes et femmes ne seront pas sur un pied d'égalité planétaire. Malheureusement, on en est encore loin.

sato a dit...

Re-bonjour, Christian.

Cette session, je consacre beaucoup de temps pour la métho de recherche féministe. Tu connais, ici au Québec, grâce à une longue demarche par les féministes et les rechercheurs et rechercheuse en études féministes, il y avait certains nombres de recherches méthodologiques. Dans le monde de francophone, les présences de recherchers et de rechercheses québécoises sont vraiment éfficaces.
Je m'intéresse à l'impact de recherche féministes. Moi aussi, en tant qu'une jeunne rechercheuse féministe, je veux préparer des projets en moi-même. J'ai déjà dans ma tête, je vais commencer!