Le journal quotidien d'une étudiante japonaise qui étudie le féminisme à l'université Laval de Québec. ケベック州、ラヴァル大学でフェミニズムを学ぶ日本人学生の日常。

mercredi, novembre 15, 2006

Technologie Japonaise?

Il y a 2 semaine, quand je me suis occupée de notre centre de recherche, on a perdu la base de données en raison de l'accident. On utilise vieil ordinateur des années 80 avec le file-maker pour classer les documents. Quand j'ai creé nouvelle fiche, je faisais copié-collé, quand j'ai fermé la page,j'ai perdu toutes les pages avec le format. J'étais en panique, j'ai demandé tout de suite à ma collegue, mais on a pas trouvé bonne solution. Je me suis culpablisée mais mes collegues m'ont dit que c'était noral. Avec cet ordinateur, on a pas gravé le disque, on a pas accès d'internet, on a pas un bon back-up, on a juste un lecteur de disquette. Heureusement, on a trouve une vieille copie de l'année 2004, on peut garder 7000 dossiers dans le disque dur. Mais on a perdu milliers de pages, j'en suis sure. C'est à cause de moi? Je me demandais beaucoup. Hier soir, j'étais un peu bloquée, je ne peuvais pas concentrer mon travail. Mais ma copine m'a invité une activité très très québécoise qui s'applle Ligue d'improvisation de Québec. Deux équipes qui porte le uniforme de Hockey sont en concurrence dans un thèâtre, les spectateurs votent après leurs performances. Je n'ai pas pu comprendre tous les paroles à cause de l'accent mais j'ai bien aimé. Je me suis bien changée mes idées aussi.

2 commentaires:

Christian Aubry a dit...

Bonjour Satomi. J'ai l'impression qu'il y a un lien direct entre la Ligue d'improvisation et l'état du matériel informatique dans ton département. C'est donc normal que tu aies un problème de compréhension avec les deux :)

Un ordinateur des années 80 pour gérer les bases de données d'un centre de recherche, sans système de sauvegarde régulière, ce n'est vraiment pas sérieux. Peut-être as-tu commis une erreur, mais la faute de la perte des données revient, je crois, aux gestionnaires du système. Une erreur humaine est toujours possible, il auraient donc dû la prévoir.

Bref, à moins d'être extrêmement japonaise, tu n'as pas à culpabiliser. Et pas de hara-kiri, hein !!! :)

sato a dit...

Bonjour, Christien. Je suis contente de trouver ton message dans mon blog. Oui, à propos de notre cher ordinateur des années 80, j'étais un peu déçue. On aura une réunion la semaine prochaine avec ma directrice, je vais proposer un projet...J'aimerais bien créer un blog de notre centre documentation avec mes collègues.
Je te tiens au courant!